Huiles Sur Toile

Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P

Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P
Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P
Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P
Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P
Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P
Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P

Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P    Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P

Huile sur toile signée en bas à droite. Grosse cote akoun artprice benezit. Roger Forissier, né le 26 juin 1924 à Feurs (Loire) et mort en 2003 à Recloses, est un peintre et graveur français. Fils d'un père directeur d'aciéries, Roger Forissier grandit à Lyon et passe sa jeunesse dans le quartier de La Guillotière, sur la rive gauche du Rhône.

Sa sur Christiane naît en 1927. Puis il fréquente le Lycée Ampère, classé premier au cours de dessin où il peint La Classe de dessin, gouache avec laquelle il obtient un prix national en 1937 et les encouragements de son professeur Mr Bousquet. Il entraîne d'ailleurs ses condisciples dans la création d'une petite troupe de théâtre et d'activités musicales dont fait partie Mick Micheyl.

À la Libération il était dans la Croix-Rouge. La maison de ses parents ayant disparu sous les bombardements, il loue un premier atelier dans les combles d'une maison sur les quais du Rhône en 1945.

La maison de ses parents, place Jean Massé ayant été reconstruite, il retourne habiter chez eux en 1946. À l'École des beaux-arts de Paris. En 1947, il s'installe à Paris où il réussit le concours d'entrée à l'École nationale supérieure des beaux-arts.

Maurice Boitel, qui part en Algérie, lui cède son atelier du 24 rue Bonaparte. Roger Forissier s'installe ensuite à la Villa des Lyonnais, au no 18 rue Ledion dans le XIVe arrondissement[3]. René Béhéret, marchand d'estampes qui vend quelques petites toiles des élèves de l'école voisine, permet à Forissier de vendre son premier tableau. Il fonde Le Groupe des Lyonnais, groupe qui se dissout en 1955. Il tient sa principale exposition boulevard Haussmann à Paris avec six exposants lyonnais. Édouard Herriot en écrivit la préface de la plaquette du catalogue.

La Nouvelle École de Paris. Peintre figuratif, Roger Forissier fait partie des Jeunes peintres de la Nouvelle école de Paris regroupés au Salon de la Jeune Peinture avec Bernard Buffet, Jean-Pierre Alaux, Jean Joyet, Maurice Boitel, Jean Jansem, Michel-Henry, Pierre-Henry, Monique Journod, André Vignoles, Jean-Pierre Pophillat, Xavier Valls etc. Celui-ci lui recommande d'aller peindre en Hollande pour ses lumières. De 1951 à 1952, il réside à la Villa Descartes à Amsterdam où il est fasciné par les paysages. La même année il devient lauréat de la Casa de Velazquez et il part pour Madrid où il va rencontrer les contrastes des lumières et des couleurs de l'Espagne, de 1952 à 1953.

Il devient membre de l'Académie Henri Boitiat présidée par son ami Paul Ambille. Au Maroc, il reprend la technique de l'aquarelle et réalise de nombreux carnets de voyages En octobre 1954, il épouse l'artiste peintre Nathalie Chabrier alors qu'il venait d'obtenir une bourse d'arts plastiques de l'État. Ils résident à la cité Montmartre-aux-artistes, au 189 rue Ordener dans le 18e arrondissement de Paris et exposent ensemble en 1956 après avoir peint dans le Rouergue. En 1962 et 1964, il peint dans le Midi de la France, vers Saint-Raphaël et Menton, et à Bargemon aux côtés de son ami, le poète Marcel Sauvage. Il fait la rencontre de l'organisme Marie-Claire Alain qui le sollicite en 1972 pour exposer des toiles au festival de Saint-Donat, dans la Drôme.

En 1964, il rencontre Jean Cocteau. Sa fille Sandrine naît la même année. Un accident de voiture lui laisse des séquelles irréversibles qui lui font perdre peu à peu ses facultés auditives. Il s'installe dans un atelier à Recloses en forêt de Fontainebleau. Il peint à Saint-Mammès, sur les bords de la Seine et du Loing, à Chailly, à Barbizon et à Bourron-Marlotte. De 1965 à 1970, il va peindre à Amsterdam et dans le sud du Maroc. Dunoyer de Segonzac lui achète une aquarelle en 1969 et la veuve d'Albert Marquet l'invite à venir travailler dans l'atelier de son mari au 25 quai des Grands-Augustins à Paris. Sa mère meurt en 1980 et, en 1981, le couple Forissier part à New-York. Il y reviendra à plusieurs reprises.

Il va y peindre lors de son premier voyage une vingtaine de grandes toiles. Il fait le tour des grandes villes des États-Unis et visite la province du Québec. Il est membre de l'Académie de Rabelais et président de l'association « École de Moret » qui organise le Salon annuel de Fontainebleau.

Il est nommé chevalier des Arts et des Lettres. Roger Forissier a peint plusieurs milliers de tableaux dont une très grande proportion de paysages, des natures mortes et des portraits. Il meurt en 2003 dans sa maison de Recloses où une plaque commémorative est apposée en hommage en 2005 par la Municipalité. L'item "Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P" est en vente depuis le samedi 26 décembre 2020. Il est dans la catégorie "Art, antiquités\Art du XIXe et avant\Peintures, émaux".

Le vendeur est "pepforever2017" et est localisé à/en caen, Basse-Normandie. Cet article peut être livré partout dans le monde.
  • Type: Huile
  • Caractéristiques: Signé
  • Courant artistique: École française
  • Thème: Fleur, Arbre

Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P    Roger FORISSIER École Lyonnaise Bouquet De Fleurs Pavots Huile 40P